Jockum Nordström, biographie // Les ressources pédagogiques

vendredi 19 mars 2021, par lacriee

né en 1963 à Stockholm, Suède
vit et travaille à Stockholm, Suède
représenté par Galleri Magnus Karlsson, Stockholm
Zeno X Gallery, Anvers
David Zwirner, New York, Londres, Paris, Hong Kong

_
Formé à l’Université des Arts, Artisanat et Design de Stockholm, Jockum Nordström se hisse sur la scène artistique suédoise dès les années 1990. Il mène en parallèle une activité d’illustrateur et de graphiste pour un groupe de musique. Il pratique alors la peinture à l’huile, avec pour thèmes des paysages de forêts de bouleaux ou des intérieurs, aux atmosphères Nordiques avec des angles de vue cinématographiques. Au milieu des années 1990, une allergie aux composants de la peinture l’amène à rompre avec la pratique picturale. C’est pour lui l’occasion de revenir à l’enfance, au dessin au crayon sur papier, avant de réintroduire progressivement la couleur avec l’aquarelle et la gouache à partir de 2001.

Travaillant avec des combinaisons d’aquarelle, de gouache, de graphite et de collage, Jockum Nordström unit l’innocence de l’art populaire du nord de l’Europe avec des représentations d’un monde fantaisiste et légèrement décalé. Pour créer ses collages, Nordström dessine des silhouettes qu’il découpe, puis les organise pour créer des scènes remplies d’action.  Il crée plusieurs personnages à la fois et les réutilise par la suite, ce qui donne l’impression qu’ils sont parfois dépaysés, en termes d’échelle et de situation. Nordström parle souvent de ses collages comme de «natures mortes».

Ses collages, aquarelles, dessins au graphite et sculptures architecturales semblent au premier abord improvisés et spontanés, mais ils sont riches de détails. Ses œuvres sur papier, en particulier, se lisent comme des story-boards, et il les a souvent appelées «images fixes» car toute l’action se déroule simultanément dans un cadre figé. Ses environnements apparaissent comme des décors fantastiques peuplés de personnages uniques, d’animaux, d’architecture, de meubles ou d’instruments de musique, tous variant en échelle et en composition.

Jockum Nordström choisit ce même mélange de matériaux sans prétention et de détails scrupuleux dans d’autres projets artistiques, comme la conception de meubles et de tapis, les illustrations de livres pour enfants dont la série populaire suédoise Sailor et Pekka ou plus récemment l’illustration des Fables de Léon Tolstoï, des couvertures d’albums, des modèles architecturaux et des films d’animation.

Influencé par Cranach, Ensor, l’art populaire ou faussement naïf, le surréalisme et la musique, il dessine avec la spontanéité et le sens de l’improvisation qui sont le propre du jazz qu’il pratique à la guitare basse.